Auray. Des retraités aux manettes du Tire-bouchon

Ouest France – Publication juillet

La SNCF a choisi de recruter des conducteurs retraités pour faire fonctionner le train qui relie Auray à Quiberon. Une décision que dénonce la CGT : un rassemblement est prévu.

« Des conducteurs à la retraite. C’est la solution qu’à trouver la SNCF pour faire fonctionner cet été le Tire-bouchon, le train qui relie Auray à Quiberon. La CGT s’en est offusquée … . Le syndicat dénonce une « situation ubuesque », due aux réductions budgétaires qui entraînent un manque de conducteur en Bretagne. « C’est inadmissible de recruter des retraités pour faire circuler des trains prévus chaque année », …. . « L’année dernière, ce sont des conducteurs du Nord-Pas-de-Calais qui ont fait circuler le Tire-bouchon. » Pour la CGT, d’une manière globale, c’est la politique de l’emploi de la compagnie publique qui est à revoir, d’autant plus que 25 % des jeunes de moins de 25 ans sont au chômage.

Du côté de la SNCF, on s’étonne de ce remue-ménage. Les conducteurs retraités recrutés pour l’été ne sont que trois. « Par rapport aux 300 conducteurs de Bretagne, c’est marginal », indique-t-on à la société nationale. « Quand nous recrutons un conducteur, il faut près de 18 mois pour qu’il soit opérationnel. C’est un temps incompressible car la formation est longue. » Le transporteur rappelle qu’il recrute 1 000 conducteurs par an, mais qu’il en manque toujours une centaine au niveau national pour que l’effectif soit plein.

« Pour le Tire-bouchon, il fallait faire un choix : réduire les congés ou reprendre des retraités. On a préféré la deuxième solution. » Les trois recrutés ont eu droit à une remise à niveau et ont obtenu la certification pour conduire des trains. »