Quiberon: La boulangerie Maison Bihan entièrement détruite par un incendie.

Un incendie s’est déclaré dans les locaux de la boulangerie Maison Bihan, avenue du Général de Gaulle, à Quiberon (Morbihan). Les cinq employés, qui étaient sur place ce matin, n’ont pas été blessés.

Les pompiers de Quiberon et Carnac sont intervenus pour éteindre le foyer principal et éviter que le feu ne se propage au magasin de matériel médical et à la pharmacie attenants.

Vingt pompiers sur place

Vingt pompiers, avec cinq engins dont la grande échelle, étaient mobilisés, ainsi que la gendarmerie et la police municipale. Un périmètre de sécurité a été installé et la circulation déviée dans les rues environnante. Trois lances sont mises en place pour éteindre le foyer principal  et stopper la propagation des flammes à la pharmacie .

D’importantes fumées

À 9 h le feu était éteint et les sapeurs pompiers s’employaient à sécuriser le bâtiment, évacuer les déblais et finaliser l’extinction. Le temps de l’intervention, la circulation sur la voie SNCF à l’arrière du bâtiment a été interrompue à cause des fumées importantes qui se dégageaient. Le tire-bouchon circulait de nouveau vers 9 h 30.

L’origine du feu encore inconnue

Heureusement que c’était un dimanche, il n’y avait que 5 employés sur place. Nous sommes une vingtaine à cette heure-là en semaine, indique  Brendan Bihan, propriétaire de la boulangerie depuis une dizaine d’années. Mais cela arrive après le confinement, à la veille de la saison…  Devant l’ampleur de l’incendie, il craignait de n’avoir rien à récupérer.

 

 

A Quiberon, il va falloir être patient !

Les opérations de déblaiement après l’explosion au gaz vont prendre du retard.

4 mois après l’explosion au gaz qui avait fait 5 blessés, la Mairie, les habitants, et les commerçants continuent d’attendre le déblaiement des gravas. Des dizaines de bâtiments avaient été touchés par l’explosion et l’incendie qui a suivi.

On pensait que le déblaiement pouvait intervenir rapidement.

Mais ce ne sera  pas le cas, car de l’amiante a été découvert dans le bâtiment de la poste.

Or c’est un peu la surprise, la découverte d’amiante va nécessiter  plusieurs  semaines d’études, suivies de 4 à 5 semaines de  « désamiantage ».

Résultat, il ne va rien se passer avant la fin du mois de janvier 2019. Les gravas dans la rue là où il y avait la crêperie de la Duchesse Anne, les barrières avec les bâches, le camion de la Brulerie de la Presqu’île, tout ceci va donc rester un bon moment.

C’est une situation difficile dit on à la Mairie de Quiberon. Le déblaiement et nettoyer le site c’est un vrai souhait, et là on apprend, presque par inadvertance, qu’il y a de l’amiante qu’il faut bien sûr enlever.

Car la priorité reste bien sûr de rendre accessible cette partie du centre de Quiberon. En dehors de la poste dont la Mairie attend la remise en fonction dans les meilleures conditions, se pose aussi par exemple, l’avenir de la brûlerie de la Presqu’île, l’épicentre de l’explosion, il reste la façade, une reconstruction partielle couterait évidemment moins chère aux assurances?

 

Spectaculaire explosion dans le centre de Quiberon

Quiberon –  Au centre la Creperie « la Duchesse Anne » – A gauche « La Brûlerie »

Une explosion a eu lieu dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 juillet à Quiberon entraînant un important incendie et l’évacuation de plusieurs habitants. Des blessés ont également été transportés vers l’hôpital de Vannes et d’Auray.

Il était 2 h 30 du matin lorsqu’une explosion a eu lieu rue de Verdun à Quiberon. Selon les gendarmes, elle serait partie d’un commerce, la Brûlerie de la Presqu’île, implantée au rez-de-chaussée d’un immeuble. La déflagration a été telle que les vitres des commerçants et habitations ont été soufflées sur un périmètre de 300 mètres. Des véhicules ont été renversés.

L’explosion, qui aurait été provoquée par le gaz, s’est produite à 2 h 40, indique la préfecture du Morbihan. L’incendie, maîtrisé depuis le début de matinée, s’est ensuite propagé aux immeubles adjacents, un ensemble de commerces et d’habitations. Au total, une trentaine de bâtiments ont été touchés.

Certains des blessés présentent des « blessures sérieuses, précise le préfet Raymond Le Deun. iIs ont été pris en charge dans les hôpitaux de Vannes et de Lorient ».

Voir la video; source Ouest France : //www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01199051/src/kp85um/zone/2/showtitle/1/« >(ici)

Un vendredi 13 sous de mauvais auspices pour 2 magasins rue de Verdun.

Incendie au 26 rue de Verdun

Un incendie s’est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi dans un bâtiment de deux étages abritant des magasins dans le centre-ville de Quiberon,au 26 rue de Verdun. L’immeuble de deux étages abrite au rez-de-chaussée plusieurs commerces, dont un magasin d’optique qui a été endommagé. La toiture du bâtiment est en partie détruite.

Le vendredi 13 avril, vers midi, les pompiers ont dû intervenir à nouveau , de la fumée sortant des combles.

Plafonds écroulés

Les plafonds de la maroquinerie jouxtant le magasin d’optique, située également au 26 Verdun, se sont écroulés, les dégâts sont très importants.