Quiberon ou de « l’ irresponsabilité » de la jeunesse !

« Les chiffres de contamination augmentent sur Quiberon », explique le préfet qui attend les résultats des 230 tests réalisés samedi.

En conséquence, il pourrait également décider de « fermer les établissements dans lesquels on aurait détecté plusieurs cas de façon concomitante ». « Chaque minute qui passe, ma volonté d’être extrêmement ferme croît », assure Patrice Faure, excédé par le nombre de soirées festives organisées par « la jeunesse qui est en vacances ou réside ici ignorant le danger de contracter et diffuser le virus ». Les équipes de gendarmerie ont été « massivement renforcées » mais, regrette le représentant de l’Etat, « nous sommes en France dans un pays latin et seule la fermeté semble pouvoir faire reprendre raison à certains ».

Une soirée dansante dans un bar à l’origine d’un cluster

Révélé le 21 juillet, le « patient zéro » est un saisonnier travaillant au Super U de Quiberon. Le virus se serait propagé dans un cercle restreint à l’occasion d’une soirée dansante organisée dans un bar de la presqu’île.

Ce vendredi, 24 juillet  les gérants de ce bar ont été  entendus par les gendarmes.

Un arrêté de fermeture de quatre mois », a fait savoir le préfet du Morbihan. Ce dernier n’a pas caché son agacement quant au comportement du premier malade face aux autorités sanitaires. « Le premier cas a eu la mauvaise attitude. Il a menti et n’a pas tout dit quand on lui a demandé qui il avait vu et ce qu’il avait fait. C’est une faute. Et c’est dangereux », regrette Patrice Faure.

L’Hacienda Café était une discothèque avant le confinement

L’Hacienda Café, une ancienne boîte de nuit qui s’était arrangée avec l’interdiction d’ouverture en se transformant en bar musical de nuit. après le déconfinement.  Le préfet du Morbihan lui a toutefois notifié une fermeture administrative de deux mois.

Irresponsabilité » de la jeunesse

« Je note une irresponsabilité de la jeunesse », a souligné le préfet du Morbihan, Patrice Faure, ce dimanche, interrogé sur France Inter. Il appelle les parents à la responsabilité et n’exclut pas de prendre des mesures strictes qui pourraient aller jusqu’à « l’interdiction des rassemblements de plus de dix personnes » et la fermeture « des bars à partir d’une certaine heure, par exemple 19 heures », estimant que c’est une question de santé publique et quand bien même cela ferait « grincer des dents ».

Tous les cas contact ont passé la soirée dans le bar

Interrogé par la cellule de « contact tracing », le saisonnier n’avait pas précisé avoir participé à une soirée dans un bar. Cinq cas contact positifs ont d’abord été détectés par l’ARS avant qu’une autre alerte ne soit donnée. Dans la commune, un médecin a alerté la Caisse primaire d’assurance maladie après avoir vu plusieurs patients présentant les symptômes du Covid-19. Testées positives, ces personnes ont déclaré avoir passé la soirée dans l’établissement de nuit fréquenté par le saisonnier. Les salariés du supermarché où il travaillait ont également été testés. « C’était négatif parce que les gestes barrière y sont bien respectés ».

Confinés à leur domicile ou et au sein d’une Cellule territoriale d’appui à l’isolement, les malades doivent rester à l’isolement. L’ARS cherche désormais à savoir si d’autres cas contact ont pu être contaminés. En attendant les résultats des derniers tests, les autorités se veulent rassurantes. « On reçoit des appels de gens qui nous demandent s’ils doivent annuler leur location à Quiberon. Il ne faut pas céder à la psychose. La situation est gérée et le maire a pris un arrêté imposant le port du masque dans les rues les plus fréquentées. Nous n’allons pas confiner Quiberon ».

Les autorités serrent la vis.

Les services de l’État ont ordonné la fermeture de l’Hacienda Café. 230 tests ont été effectués samedi, les résultats sont attendus ce dimanche soir ou demain lundi.

Depuis, la mairie de la commune  a également annoncé fermer ses plages et ses parcs de 21 heures à 7 heures du matin, dès dimanche soir, rapporte France Bleu Armorique.

« Ce que nous constatons, c’est que tous les cas positifs sur la commune sont des jeunes de 18 à 25 ans. Ils sont liés à des regroupements de plus de dix personnes qui se rejoignent tardivement la nuit sur la Grande plage. Nous sommes contraints de devoir interdire ces regroupements. Notre souhait, c’est de protéger nos touristes, et de passer un message fort envers une certaine population qui ne prend pas les précautions nécessaires », explique à France Bleu Gildas Quendo, premier adjoint au maire de Quiberon.

Après l’émergence de cas groupés suite à des rassemblements familiaux dans le Finistère, le cluster de Quiberon semble confirmer le respect des gestes barrière et du  port du masque.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s